Etre dirigeante et hypersensible !

Si en tant que femme dirigeante ou chef d’entreprise, vous avez un tempérament d’amazone éprise d’action tout en étant extrêmement sensible à votre entourage, cette particularité peut vous jouer parfois des tours !

En effet, l’hypersensibilité a ses inconvénients et ses atouts. D’abord, arrêtons de croire qu’être hyper sensible est un problème ! Parfois, on peut penser le contraire car oui, cela peut être plus fatiguant à vivre que la normale ! Mais cette sensibilité dénote un potentiel intuitif important qui peut s’avérer très utile dans des négociations d’affaires ou dans le choix des clients.

 

Comment faire de cette particularité une force ?

 

Une personne hypersensible peut comprendre les autres et être en empathie avec eux au delà de la moyenne. Les relations établies sont sincères et la fonction de dirigeante peut être mise en avant pour une cause qui est importante et qui comble le besoin de contribution au monde.

Afin de mieux vivre cet état d’être, s’adapter au monde environnant, choisir ce qui rend heureuse, être très attentive aux collaborateurs, aux personnes de l’entourage, aux lieux et aux ambiances, est essentiel.. En filtrant le plus possible ce qui la touche profondément, la personne hypersensible préserve son énergie, son moral et son dynamisme.

 

femmedirigeante.com

 

Enfin, il est possible se libérer des trop pleins émotionnels en pratiquant une activité qui permet de dé – stresser, de prendre du recul par rapport au mental et de développer la paix intérieure. Ainsi respirer largement, écouter une musique relaxante, faire du yoga ou toute autre technique libératoire favorise le recentrage en soi et permet de se consacrer au mieux à son rôle de dirigeante ! Le sport, l’activité physique et la nature sont aussi d’excellents moyens de ressourcement !

 

Alors, femme dirigeante hypersensible, c’est d’accord pour penser un peu à soi ?

 

Crédit photo © : EvitaDzanuskane